la médiation c'est quoi ? 

La médiation est un processus qui permet avec l'intervention d'un tiers neutre, impartial, indépendant et sans pouvoir de décision, le rétablissement de la communication et la prévention et/ou le règlement des conflits. 


Son objectif est double : 

  • arriver à prendre des décisions ensemble, trouver des accords ;
  • arriver à instaurer ou restaurer une communication pour faire vivre ces décisions au delà de la médiation.


 "Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort".
Gandhi
 

une posture 

Etre en posture de médiateur c'est faire preuve de congruence, de bienveillance et d’empathie pour se mettre à l’écoute 
des besoins profonds de ses interlocuteurs.  
Le médiateur observe sans juger, il permet et favorise l'expression des émotions et sentiments. Il ne se focalise pas sur l'objet du litige mais sur les sujets qu'il accompagne vers la négociation raisonnée. 
Il utilise l'écoute active, la reformulation et la communication non-violente pour élargir la vision des parties 
en conflits et ouvrir le dialogue. 
Il est le facilitateur de la négociation des parties. 

"Colère et intolérance sont les ennemis d'une bonne compréhension."
Gandhi
 

 

Le médiateur s'engage à la confidentialité des échanges, à l'impartialité envers les participants et à la neutralité.  
Il assure la liberté d'expression de chacun et veille au respect et à la courtoisie des échanges. 

 

"Toute critique, tout jugement, est l’expression tragique de besoins inassouvis. Tragique, parce qu’en général, cette façon de faire ne permet pas d’obtenir ce qu’on cherche. Bien au contraire, elle est source de tensions et de problèmes de toutes sortes. La communication non-violente nous apprend à passer outre : nous n’entendons jamais la critique, seulement les besoins restés en friche."
Marshall B. Rosenberg 

 “Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre, de changer l'idée qu'il a de lui-même, ses attitudes et la manière de se conduire ; il peut puiser dans ses ressources pourvu que lui soit assuré un climat fait d'attitudes psychologiques facilitatrices que l'on peut déterminer.” 

Carl Rogers 

une méthode

 

La médiation est un processus qui permet, avec l'intervention d'un tiers, le rétablissement de la communication et la prévention ou le règlement des conflits. Il s'agit d'une démarche volontaire qui ne saurait être imposée. L'enjeu de la médiation est de faire émerger des solutions et d' élaborer un plan d'actions visant à retrouver de l'apaisement dans les relations et ainsi restaurer la relation mise à mal par le conflit. 

Source : DU Médiation - Université de Tours 

deux types de médiation

 

  •  La médiation conventionnelle (article 1530 du Code de Procédure civile) :  décidée par les parties au conflit (dans un contrat ou dans une convention) ou  demandée par une ou des personnes désireuses de tenter une médiation dans le cadre du conflit qui les concerne. 
  • La médiation judiciaire : proposée puis ordonnée par un juge, si les parties l'acceptent. 

 

Selon l'article 2238 du Code civil, la médiation suspend les délais de prescription dès le 1er rendez vous de médiation. 

POUR QUI ?

Pour toute personne ou groupe de personnes qui se retrouve en conflit ou en difficulté relationnelle et ce, quelque soit le domaine. 

Quelques prérequis :

  • les parties doivent disposer librement de leurs droits
  • les parties doivent s'engager de manière volontaire dans la démarche de médiation
  • les parties doivent s'engager au respect de la confidentialité des débats

CADRE PROFESSIONNEL

Le recours aux modes amiables de résolution de conflits se développe de plus en plus en entreprise. En effet, la médiation présente de nombreux avantages comme la préservation de la relation affectée par le conflit,  la rapidité de la démarche mais aussi le faible coût par rapport à d'autres procédures. 

Les différends ou conflits qui peuvent être concernés par la médiation en entreprise sont par exemple : 

  • différends entre employeurs et salariés
  • différends entre salariés
  • différends entre équipes
  • différends entre fournisseur et clients 
  • différends inter-entreprises


La médiation est pour l'employeur un  des moyens de respecter son obligation de protéger la santé de ses salariés (art. L. 4121-1 et L.1152-6 du code du travail). Recourir à la médiation, c'est considérer l'importance des relations de travail et préserver leur qualité. A ce titre, on peut considérer que la médiation contribue à la qualité de vie au travail et s'inscrit dans la politique de prévention des risques psychosociaux de l'entreprise. 

VIE QUOTIDIENNE

La médiation peut être proposée dans  de nombreuses situations  comme par exemple : 

  • contentieux de la vie courante (conflit de voisinage, problèmes de copropriétés...)
  • difficultés familiales (communication difficile ou rompue, conflits transgénérationnels...)
  • différends entre propriétaires et locataires
  • différends familiaux (divorce, héritage, succession...)
  • différends commerciaux


PROCéDURE JUDICIAIRE

Tout juge relevant de l'ordre judiciaire, civil et de l'ordre administratif (à l'exclusion du juge pénal) peut proposer la médiation lorsqu'une des parties a introduit une demande en justice pour régler un conflit. 
La médiation est alors soumise à l'accord des deux parties mais le juge peut enjoindre les parties de rencontrer un médiateur lorsqu'il estime qu'un règlement amiable est possible.  
Le juge aux affaires familiales peut, quant à lui, imposer une médiation préalable obligatoire avant jugement.  

co médiation

Certaines situations de médiation impliquent la mise en place d’une co médiation c'est à dire l'intervention de 2 médiateurs qui interviennent en même temps tout au long du processus.

Cette option est proposée dans les situations complexes ou lorsque le nombre de protagonistes concernés par la médiation est important (au delà de 4 personnes par entretien).

concrètement ça se passe comment ?

Une médiation peut durer de quelques heures à 2 ou 3 mois environ, selon les difficultés et la disponibilité des parties. Lorsqu’elle réussit,  elle débouche sur un accord « gagnant-gagnant ». 

La médiation se déroule sur plusieurs rencontres :  


  • Un entretien préalable à la médiation : information sur le processus à l'ensemble des personnes concernées. Cet entretien peut se faire soit en séance plénière (en présence de tous les protagonistes) soit sous forme d'entretiens individuels en fonction du besoin.  Il peut s'agir d'une rencontre physique ou téléphonique (durée 3/4 d'heure). Les parties signent un contrat d'entrée en médiation signifiant leur engagement et leur accord sur le processus. 
  • Une ou plusieurs séances dites plénières, avec toutes les parties présentes pour permettre le récit et l'expression de chacune des parties sur le conflit. Les parties s'accordent sur le désaccord et sont invitées à s'exprimer sur leurs besoins et attentes respectives. 
  • Une ou plusieurs séances plénières ayant pour objectif de rechercher les options, ce qu'il est possible de faire, de proposer. Cette étape doit aboutir à la formalisation d'une solution et à l'élaboration et la rédaction des accords de médiation. 


La médiation prend fin de l'une des façon suivante : 
- soit par la conclusion d'un accord entre les parties
- soit par la décision de l'une ou l'autre des parties sans que celle-ci ait à motiver sa décision, 
- soit à l'initiative du médiateur si l'issue de la médiation lui parait impossible.

 

"Il est stupéfiant de voir que des problèmes qui paraissent impossibles à résoudre deviennent solubles lorsque quelqu'un nous entend."  Carl Rogers 

TARIFS


Médiation entre particuliers :

  • Ouverture de dossier : 50 euros net
  • Entretien individuel : 60 euros nets/entretien
  • Séance de médiation : 90 euros nets/heure



Médiation en entreprise :  Sur devis
Tarif journalier de 800 à 1200 euros net (selon situation et contexte - intervention à 2 médiateurs en cas de conflit collectif).


MEDIACCOMP n'intervient pas dans  les médiations à la consommation.